Nouvelles des dirigeants

Avatar du membre
rosseneri
Messages : 6
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:42

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par rosseneri » 17 juil. 2017, 21:56

Margrave a écrit :
17 juil. 2017, 21:18
Gigio, A. Donnarumma, Abate, Antonelli. Nous voila à 4 :) on pire on insère un Cutrone dans la liste principale.
Gigio rentre dans les comptes? Car il a moins de 21 ans? idem pour Cutrone et il me semble qu'il faut au moins 4 de plus de 21 formé au club
Je peux me tromper ... :)

Avatar du membre
Sokhar
Messages : 497
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:42
Localisation : Brest
PSN ID : RoiSokhar

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Sokhar » 17 juil. 2017, 22:02

On peut l'inscrire parmi les 4 oui.

Si on part du principe que Niang va partir, au moins un U21 formé au club sera inscrit sur la liste principale pour avoir les 4 réglementaires.
Abate, Antonelli et A. Donnarumma remplissant assurément les 3 autres slots.

Cf 1er post du topic technico-tactique. ;)

Avatar du membre
baresi6
Messages : 713
Enregistré le : 26 juin 2017, 04:07

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par baresi6 » 17 juil. 2017, 22:22

Sokhar a écrit :
17 juil. 2017, 22:02
On peut l'inscrire parmi les 4 oui.

Si on part du principe que Niang va partir, au moins un U21 formé au club sera inscrit sur la liste principale pour avoir les 4 réglementaires.
Abate, Antonelli et A. Donnarumma remplissant assurément les 3 autres slots.

Cf 1er post du topic technico-tactique. ;)
Vous êtes sur pour Donna ?
Il faut que je m'informe sur cette nouvelle règle mais logiquement il ne devrait pas pouvoir y être inscrit car il n'a pas passé 3 ans au club entre 16 et 21 ans (règle de la saison dernière).
Calabria et Locatelli le pourront, car ils ont 19 et 20 ans. Donna n'a encore que 18 ans.
A moins que la nouvelle règle ait tout changé, c'est comme ça que je le vois avec ce que je me rappel de l'ancienne règle.

Sinon, ça voudrait dire qu'on pourrait recruter un joueur de moins de 21 ans et l'inscrire directement dans les formés au club. Le nouveau Bargiel, il devrait être dans la liste U21, mais si on peut le passer directement dans les formés au club, ce serait totalement illogique.
"Il est plus facile d'améliorer la technique balle au pied que la rapidité de la pensée".
Arrigo Sacchi.

Avatar du membre
Sokhar
Messages : 497
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:42
Localisation : Brest
PSN ID : RoiSokhar

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Sokhar » 17 juil. 2017, 22:29

C'est 15, pas 16. ;)

Et non pour Bargiel, s'il vient d'arriver comment veux tu qu'il ait validé ses 36 mois / 3 ans au club ?

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 1203
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Shadow » 17 juil. 2017, 22:35

Mais putain, vous allez m'expliquer ce qu'on en a à faire de savoir si des U21 peuvent être inscrits dans la liste principale ? :p On s'en fout !! On peut inscrire autant de U21 qu'on veut pour la saison.

Qu'est ce que ça peut faire que ce joueur se trouve dans la liste des 25 plutôt que dans celle des U21 ? Qu'est ce que ça change que le joueur soit retiré de la liste des U21 pour le mettre dans celle des 25 O21, ou qu'il soit laissé dans la liste des U21 et qu'on ait une liste de 24 021 ? De toute façon, où qu'ils soient inscrits, ils seront tous dans une des listes qui leur permettra de jouer.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 787
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par spaghetriz » 17 juil. 2017, 23:11

baresi6 a écrit :
17 juil. 2017, 20:14
Excellent Thierry Cros. Il est affirmatif concernant le fait que le Milan va bien bénéficier de la nouvelle réforme de l'UEFA concernant le fait de ne devoir être à l'équilibre que dans 4 ans à partir de la saison prochaine.
Parce que sérieusement les conneries comme quoi chaque années il faut être à l'équilibre ou à maximum 30M de déficit, ça va deux minutes.... Très compliqué de faire progresser une équipe sans pouvoir investir.


Beau travail :super:
J'ai pas tout capté par contre, je relirais ça à tête reposé. Quelle est la différence entre voluntary agreement et Settlement agreement ?

En Juillet 2018 vous serez donc complètement débarrassé de vos obligations envers le FPF ou vous serez encore menotté ?
Qu'est ce que vous aviez fait pour conclure à un accord aussi pourri ?

Thierry Cros est affirmatif concernant le fait qu'on bénéficiera du voluntary agreement et que nous n'aurons aucun problème cette année avec le FPF puisque la réunion est en octobre mais il n'écarte pas l'éventualité d'une sanction pour l'année prochaine cependant (restriction niveau recrutement, amende financière) et c'est pour cela que nos dirigeant profitent au maximum de ce mercato où ils ont les mains totalement libres.
Dès la saison prochaine, la commission du FPF nous imposera des déficits limite chaque année cadrant avec un plan destiné a avoir des comptes totalement a l'équilibre au bout de 3 ans. Entre temps, nos propriétaires devront apporter les garanties bancaires prouvant qu'ils peuvent couvrir les déficits accordés afin d'éviter tout risque.

En ce qui concerne la différence entre voluntary agreement/ settlement agreement, d'après ce que j'en ai lu:
- le premier est le plan d'amortissement accordé a un club racheté par un nouveau propriétaire (s'il en fait la demande) pour définir un plan d'amortissement en 4 ans sans exercer de sanction tant que le plan est respecté,
- le second s'opère plutôt dans le cadre d'un club n'ayant pas changé de structure actionnariale et soumis aux sanctions du FPF car dépassant son cadre réglementaire. Ce dispositif permet ainsi au club de négocier un allègement des sanctions ainsi qu'un plan d'amortissement sur 3 ans pour arriver a l'équilibre sans être touché par de nouvelles sanctions tant que le plan est respecté.

Ainsi, Thohir n'a pas eu d'autre choix que de négocier un settlement agreement tant l'Inter générait des pertes et ne pouvait pas négocier autour d'un voluntary agreement puisqu'il n'y avait pas encore eu un rachat du club entre temps. Une fois le rachat opéré par Suning, l'Inter ne pouvait plus négocier de voluntary agreement puisqu'ils étaient précédemment soumis a un accord antérieur (ce genre d'accord amiable, les clubs ne peuvent pas en bénéficier plus d'une fois). La Roma aussi a du en passer par là par exemple.

En résumé, la situation actuelle où l'Inter doit veiller a son équilibre budgétaire et l'apurement de ses déficits, c'est ce qui nous attend aussi sur les prochaines saisons le temps que nous générions suffisamment de recettes pour ne plus être déficitaire.
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

Avatar du membre
BigFake
Messages : 58
Enregistré le : 24 juin 2017, 19:59
Localisation : Bordeaux

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par BigFake » 17 juil. 2017, 23:47

spaghetriz a écrit :
17 juil. 2017, 23:11
baresi6 a écrit :
17 juil. 2017, 20:14
Excellent Thierry Cros. Il est affirmatif concernant le fait que le Milan va bien bénéficier de la nouvelle réforme de l'UEFA concernant le fait de ne devoir être à l'équilibre que dans 4 ans à partir de la saison prochaine.
Parce que sérieusement les conneries comme quoi chaque années il faut être à l'équilibre ou à maximum 30M de déficit, ça va deux minutes.... Très compliqué de faire progresser une équipe sans pouvoir investir.


Beau travail :super:
J'ai pas tout capté par contre, je relirais ça à tête reposé. Quelle est la différence entre voluntary agreement et Settlement agreement ?

En Juillet 2018 vous serez donc complètement débarrassé de vos obligations envers le FPF ou vous serez encore menotté ?
Qu'est ce que vous aviez fait pour conclure à un accord aussi pourri ?

Thierry Cros est affirmatif concernant le fait qu'on bénéficiera du voluntary agreement et que nous n'aurons aucun problème cette année avec le FPF puisque la réunion est en octobre mais il n'écarte pas l'éventualité d'une sanction pour l'année prochaine cependant (restriction niveau recrutement, amende financière) et c'est pour cela que nos dirigeant profitent au maximum de ce mercato où ils ont les mains totalement libres.
Dès la saison prochaine, la commission du FPF nous imposera des déficits limite chaque année cadrant avec un plan destiné a avoir des comptes totalement a l'équilibre au bout de 3 ans. Entre temps, nos propriétaires devront apporter les garanties bancaires prouvant qu'ils peuvent couvrir les déficits accordés afin d'éviter tout risque.

En ce qui concerne la différence entre voluntary agreement/ settlement agreement, d'après ce que j'en ai lu:
- le premier est le plan d'amortissement accordé a un club racheté par un nouveau propriétaire (s'il en fait la demande) pour définir un plan d'amortissement en 4 ans sans exercer de sanction tant que le plan est respecté,
- le second s'opère plutôt dans le cadre d'un club n'ayant pas changé de structure actionnariale et soumis aux sanctions du FPF car dépassant son cadre réglementaire. Ce dispositif permet ainsi au club de négocier un allègement des sanctions ainsi qu'un plan d'amortissement sur 3 ans pour arriver a l'équilibre sans être touché par de nouvelles sanctions tant que le plan est respecté.

Ainsi, Thohir n'a pas eu d'autre choix que de négocier un settlement agreement tant l'Inter générait des pertes et ne pouvait pas négocier autour d'un voluntary agreement puisqu'il n'y avait pas encore eu un rachat du club entre temps. Une fois le rachat opéré par Suning, l'Inter ne pouvait plus négocier de voluntary agreement puisqu'ils étaient précédemment soumis a un accord antérieur (ce genre d'accord amiable, les clubs ne peuvent pas en bénéficier plus d'une fois). La Roma aussi a du en passer par là par exemple.

En résumé, la situation actuelle où l'Inter doit veiller a son équilibre budgétaire et l'apurement de ses déficits, c'est ce qui nous attend aussi sur les prochaines saisons le temps que nous générions suffisamment de recettes pour ne plus être déficitaire.
Mais ce n'est en rien lié à la campagne de recrutement que nous menons. Ou bien je me trompe ? Vu que nous devons être à l'equilibre à partir de la saison 2018-2019 et que toutes ces depenses seront inscrit dans les bilans de l'année 2017-2018.

Et puis nous serions soumis à cette obligation d'equilibre (settlement agreement) seulement si l'UEFA n'accepte pas notre accord à l'amiable (Voluntary agreement).

Donc en gros pour que l'on soit sanctionné il faudrait dans un premier temps que l'UEFA n'accepte pas notre accord. Puis que les dirigeants ne reussisse pas à atteindre un équilibre sur trois ans.
Si j'ai tout bien compris et que ca se passe bien comme ca, je pense qu'on est à l'abri, pour un moment en tout cas. Car la logique voudrait qu'au pire des cas, on ne soit sanctionnés qu'au bout de la troisième année, et ce même si on depasse un deficit de 30m la premiere année.

Vous me dites si je me trompe. :bigrin:

Avatar du membre
Orelah
Messages : 234
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:49

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Orelah » 17 juil. 2017, 23:52

:modo:
spaghetriz a écrit :
17 juil. 2017, 23:11
baresi6 a écrit :
17 juil. 2017, 20:14
Excellent Thierry Cros. Il est affirmatif concernant le fait que le Milan va bien bénéficier de la nouvelle réforme de l'UEFA concernant le fait de ne devoir être à l'équilibre que dans 4 ans à partir de la saison prochaine.
Parce que sérieusement les conneries comme quoi chaque années il faut être à l'équilibre ou à maximum 30M de déficit, ça va deux minutes.... Très compliqué de faire progresser une équipe sans pouvoir investir.


Beau travail :super:
J'ai pas tout capté par contre, je relirais ça à tête reposé. Quelle est la différence entre voluntary agreement et Settlement agreement ?

En Juillet 2018 vous serez donc complètement débarrassé de vos obligations envers le FPF ou vous serez encore menotté ?
Qu'est ce que vous aviez fait pour conclure à un accord aussi pourri ?

Thierry Cros est affirmatif concernant le fait qu'on bénéficiera du voluntary agreement et que nous n'aurons aucun problème cette année avec le FPF puisque la réunion est en octobre mais il n'écarte pas l'éventualité d'une sanction pour l'année prochaine cependant (restriction niveau recrutement, amende financière) et c'est pour cela que nos dirigeant profitent au maximum de ce mercato où ils ont les mains totalement libres.
Dès la saison prochaine, la commission du FPF nous imposera des déficits limite chaque année cadrant avec un plan destiné a avoir des comptes totalement a l'équilibre au bout de 3 ans. Entre temps, nos propriétaires devront apporter les garanties bancaires prouvant qu'ils peuvent couvrir les déficits accordés afin d'éviter tout risque.

En ce qui concerne la différence entre voluntary agreement/ settlement agreement, d'après ce que j'en ai lu:
- le premier est le plan d'amortissement accordé a un club racheté par un nouveau propriétaire (s'il en fait la demande) pour définir un plan d'amortissement en 4 ans sans exercer de sanction tant que le plan est respecté,
- le second s'opère plutôt dans le cadre d'un club n'ayant pas changé de structure actionnariale et soumis aux sanctions du FPF car dépassant son cadre réglementaire. Ce dispositif permet ainsi au club de négocier un allègement des sanctions ainsi qu'un plan d'amortissement sur 3 ans pour arriver a l'équilibre sans être touché par de nouvelles sanctions tant que le plan est respecté.

Ainsi, Thohir n'a pas eu d'autre choix que de négocier un settlement agreement tant l'Inter générait des pertes et ne pouvait pas négocier autour d'un voluntary agreement puisqu'il n'y avait pas encore eu un rachat du club entre temps. Une fois le rachat opéré par Suning, l'Inter ne pouvait plus négocier de voluntary agreement puisqu'ils étaient précédemment soumis a un accord antérieur (ce genre d'accord amiable, les clubs ne peuvent pas en bénéficier plus d'une fois). La Roma aussi a du en passer par là par exemple.

En résumé, la situation actuelle où l'Inter doit veiller a son équilibre budgétaire et l'apurement de ses déficits, c'est ce qui nous attend aussi sur les prochaines saisons le temps que nous générions suffisamment de recettes pour ne plus être déficitaire.
Et on arrive à la fameuse question : Mais comment on va arriver à doubler notre CA en 3 ans pour arriver à dépasser la barre des 550M et ainsi arrivé à se fameux équilibre. Marchandising ? sponsoring ? Très clairement notre avenir se jouera aussi bien sur l'aspect sportif que sur celui ci. Ca va être tendu.

Avatar du membre
nateag
Messages : 322
Enregistré le : 01 juil. 2017, 13:29
Localisation : Mons (Belgique)

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par nateag » 17 juil. 2017, 23:54

Orelah a écrit :
17 juil. 2017, 20:02
Thorir vous l'aimez bien sinon ? @nateag
Bof, le club n'en gardera pas un souvenir impérissable ...

On n'aura jamais senti un réel attachement, il a essayé d'apporter de la stabilité mais il a eu beaucoup de cadavres avec Moratti.

Donc bon débarras pour moi !
Image

Avatar du membre
baresi6
Messages : 713
Enregistré le : 26 juin 2017, 04:07

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par baresi6 » 18 juil. 2017, 00:09

Sokhar a écrit :
17 juil. 2017, 22:29
C'est 15, pas 16. ;)

Et non pour Bargiel, s'il vient d'arriver comment veux tu qu'il ait validé ses 36 mois / 3 ans au club ?
Ah ça change tout. Mea culpa.
spaghetriz a écrit :
17 juil. 2017, 23:11

Thierry Cros est affirmatif concernant le fait qu'on bénéficiera du voluntary agreement et que nous n'aurons aucun problème cette année avec le FPF puisque la réunion est en octobre mais il n'écarte pas l'éventualité d'une sanction pour l'année prochaine cependant (restriction niveau recrutement, amende financière) et c'est pour cela que nos dirigeant profitent au maximum de ce mercato où ils ont les mains totalement libres.
Dès la saison prochaine, la commission du FPF nous imposera des déficits limite chaque année cadrant avec un plan destiné a avoir des comptes totalement a l'équilibre au bout de 3 ans. Entre temps, nos propriétaires devront apporter les garanties bancaires prouvant qu'ils peuvent couvrir les déficits accordés afin d'éviter tout risque.

En ce qui concerne la différence entre voluntary agreement/ settlement agreement, d'après ce que j'en ai lu:
- le premier est le plan d'amortissement accordé a un club racheté par un nouveau propriétaire (s'il en fait la demande) pour définir un plan d'amortissement en 4 ans sans exercer de sanction tant que le plan est respecté,
- le second s'opère plutôt dans le cadre d'un club n'ayant pas changé de structure actionnariale et soumis aux sanctions du FPF car dépassant son cadre réglementaire. Ce dispositif permet ainsi au club de négocier un allègement des sanctions ainsi qu'un plan d'amortissement sur 3 ans pour arriver a l'équilibre sans être touché par de nouvelles sanctions tant que le plan est respecté.

Ainsi, Thohir n'a pas eu d'autre choix que de négocier un settlement agreement tant l'Inter générait des pertes et ne pouvait pas négocier autour d'un voluntary agreement puisqu'il n'y avait pas encore eu un rachat du club entre temps. Une fois le rachat opéré par Suning, l'Inter ne pouvait plus négocier de voluntary agreement puisqu'ils étaient précédemment soumis a un accord antérieur (ce genre d'accord amiable, les clubs ne peuvent pas en bénéficier plus d'une fois). La Roma aussi a du en passer par là par exemple.

En résumé, la situation actuelle où l'Inter doit veiller a son équilibre budgétaire et l'apurement de ses déficits, c'est ce qui nous attend aussi sur les prochaines saisons le temps que nous générions suffisamment de recettes pour ne plus être déficitaire.
Super merci pour les infos :super:
Mais du coup, le voluntary agreement est sur 3 ou 4 ans ?

Dans le cadre d'un voluntary agreement, l'UEFA devrait donc cadrer nos investissement durant ces 3 (ou 4) années ou nous aurions les mains libres ?
Si elle compte contrôler nos investissement suite au VA, serait-on aussi limité que l'Inter, c'est à dire on peut quasiment rien faire, ou bien nous bénéficierons de plus de souplesse comme le précise l'article de Internazionale.FR ?
"Il est plus facile d'améliorer la technique balle au pied que la rapidité de la pensée".
Arrigo Sacchi.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 787
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par spaghetriz » 18 juil. 2017, 00:35

BigFake a écrit :
17 juil. 2017, 23:47
Mais ce n'est en rien lié à la campagne de recrutement que nous menons. Ou bien je me trompe ? Vu que nous devons être à l'equilibre à partir de la saison 2018-2019 et que toutes ces depenses seront inscrit dans les bilans de l'année 2017-2018.

Et puis nous serions soumis à cette obligation d'equilibre (settlement agreement) seulement si l'UEFA n'accepte pas notre accord à l'amiable (Voluntary agreement).

Donc en gros pour que l'on soit sanctionné il faudrait dans un premier temps que l'UEFA n'accepte pas notre accord. Puis que les dirigeants ne reussisse pas à atteindre un équilibre sur trois ans.
Si j'ai tout bien compris et que ca se passe bien comme ca, je pense qu'on est à l'abri, pour un moment en tout cas. Car la logique voudrait qu'au pire des cas, on ne soit sanctionnés qu'au bout de la troisième année, et ce même si on depasse un deficit de 30m la premiere année.

Vous me dites si je me trompe. :bigrin:
Sur la plupart de nos recrues actuelles, nous avons élaboré des montages et echelonnements en 2 a 3 ans pour le versement des indemnités transfert (Kessie, Bonucci, etc...), ainsi, notre mercato actuel impactera forcément sur nos prochains bilans sur lesquels la commission FPF imposera des limitations niveau déficit.

Avec les dépenses actuellement engagées proportionnellement a notre CA, la commission FPF peut parfaitement considérer dans le cadre du voluntary agreement l'application d'une limitation du recrutement la saison prochaine afin d'appliquer un plan d'amortissement réaliste au niveau de nos déficits dégressifs (c'est pour cela que Thierry Cros parle de l'éventualité de subir des limitations de la part du FPF l'an prochain).
Tu sembles penser que le voluntary agreement consiste a ce qu'on impose notre plan d'amortissement alors qu'en fait il s'agit plutôt de déboucher sur l'aménagement d'un plan d'amortissement en commun accord avec la commission FPF qui définit les modalités.

Pour ta dernière phrase, le voluntary agreement nous permet de définir une liberté budgétaire encadrée pendant 3 ans avant d'atteindre l'équilibre a terme mais les déficits accordés ne seront pas illimités entre temps mais clairement définis et la moindre entorse ouvre droit a des sanctions avant le terme des 3 ans, le règlement est formel sur ce point.

Dans les faits, il me semble clair qu'on profite du fait que le FPF n'a aucun droit de regard sur notre mercato actuel pour anticiper une éventuelle interdiction de recrutement l'an prochain.
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

Avatar du membre
Sokhar
Messages : 497
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:42
Localisation : Brest
PSN ID : RoiSokhar

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Sokhar » 18 juil. 2017, 00:48

Shadow a écrit :
17 juil. 2017, 22:35
Qu'est ce que ça peut faire que ce joueur se trouve dans la liste des 25 plutôt que dans celle des U21 ? Qu'est ce que ça change que le joueur soit retiré de la liste des U21 pour le mettre dans celle des 25 O21, ou qu'il soit laissé dans la liste des U21 et qu'on ait une liste de 24 021 ? De toute façon, où qu'ils soient inscrits, ils seront tous dans une des listes qui leur permettra de jouer.
Ca change rien sur le fond mais pour respecter les quotas on va être obligé d'inscrire un de nos U21 sur la liste principale.
Rien de plus. :p

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 787
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par spaghetriz » 18 juil. 2017, 00:53

baresi6 a écrit :
18 juil. 2017, 00:09
Super merci pour les infos :super:
Mais du coup, le voluntary agreement est sur 3 ou 4 ans ?

Dans le cadre d'un voluntary agreement, l'UEFA devrait donc cadrer nos investissement durant ces 3 (ou 4) années ou nous aurions les mains libres ?
Si elle compte contrôler nos investissement suite au VA, serait-on aussi limité que l'Inter, c'est à dire on peut quasiment rien faire, ou bien nous bénéficierons de plus de souplesse comme le précise l'article de Internazionale.FR ?
Le Voluntary agreement est sur 4 ans au total (donc ceci permet d'établir des déficits limités sur 3 bilans avant de déboucher sur un dernier bilan équilibré).

Sur les 4 années d'effet du VA, nous bénéficierons de la possibilité d'établir des déficits prédéfinis et dégressifs pendant 3 ans avec pour condition que nos propriétaires les couvrent (soit avec leurs deniers, soit par une augmentation de capital en bourse). Tout cela est défini sur la base des dépenses courantes du club ainsi que celles a couvrir suite a notre mercato actuel par rapport a des prévisionnels réalistes quant a nos futurs CA.
Assurément, le VA est moins restrictif que ce qu'a pu négocier l'Inter car étalé sur une plus longue durée et avec l'avantage de ne pas a avoir a assumer le passif précédent l'accord hors encours financiers.
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

Avatar du membre
BigFake
Messages : 58
Enregistré le : 24 juin 2017, 19:59
Localisation : Bordeaux

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par BigFake » 18 juil. 2017, 13:24

spaghetriz a écrit :
18 juil. 2017, 00:35
BigFake a écrit :
17 juil. 2017, 23:47
Mais ce n'est en rien lié à la campagne de recrutement que nous menons. Ou bien je me trompe ? Vu que nous devons être à l'equilibre à partir de la saison 2018-2019 et que toutes ces depenses seront inscrit dans les bilans de l'année 2017-2018.

Et puis nous serions soumis à cette obligation d'equilibre (settlement agreement) seulement si l'UEFA n'accepte pas notre accord à l'amiable (Voluntary agreement).

Donc en gros pour que l'on soit sanctionné il faudrait dans un premier temps que l'UEFA n'accepte pas notre accord. Puis que les dirigeants ne reussisse pas à atteindre un équilibre sur trois ans.
Si j'ai tout bien compris et que ca se passe bien comme ca, je pense qu'on est à l'abri, pour un moment en tout cas. Car la logique voudrait qu'au pire des cas, on ne soit sanctionnés qu'au bout de la troisième année, et ce même si on depasse un deficit de 30m la premiere année.

Vous me dites si je me trompe. :bigrin:
Sur la plupart de nos recrues actuelles, nous avons élaboré des montages et echelonnements en 2 a 3 ans pour le versement des indemnités transfert (Kessie, Bonucci, etc...), ainsi, notre mercato actuel impactera forcément sur nos prochains bilans sur lesquels la commission FPF imposera des limitations niveau déficit.

Avec les dépenses actuellement engagées proportionnellement a notre CA, la commission FPF peut parfaitement considérer dans le cadre du voluntary agreement l'application d'une limitation du recrutement la saison prochaine afin d'appliquer un plan d'amortissement réaliste au niveau de nos déficits dégressifs (c'est pour cela que Thierry Cros parle de l'éventualité de subir des limitations de la part du FPF l'an prochain).
Tu sembles penser que le voluntary agreement consiste a ce qu'on impose notre plan d'amortissement alors qu'en fait il s'agit plutôt de déboucher sur l'aménagement d'un plan d'amortissement en commun accord avec la commission FPF qui définit les modalités.

Pour ta dernière phrase, le voluntary agreement nous permet de définir une liberté budgétaire encadrée pendant 3 ans avant d'atteindre l'équilibre a terme mais les déficits accordés ne seront pas illimités entre temps mais clairement définis et la moindre entorse ouvre droit a des sanctions avant le terme des 3 ans, le règlement est formel sur ce point.

Dans les faits, il me semble clair qu'on profite du fait que le FPF n'a aucun droit de regard sur notre mercato actuel pour anticiper une éventuelle interdiction de recrutement l'an prochain.
D'accord je comprend mieux. :)

Et la sanction te semble si inévitable que ça ? Car il y a beaucoup de chiffre que nous n'avons pas. Que ce soit les montant des déficits qui pourront être négocié au VA. Les montants des amortissements de nos investissements. Une éventuelle augmentation des recettes, via l'augmentation des abonnements, vente de maillot, sponsoring. Meme en jouant sur tout ces leviers, tu ne nous vois pas réussir à parvenir à un accord avec l'UEFA et le respecter ?

Et concernant le fait d'anticiper une éventuelle interdiction de mercato, et de ce fait recruter d'avantage. On aura des compte encore moins équilibrer. On risque pas d'etre soumis à une plus grosse sanction en faisans ca ?

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 787
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par spaghetriz » 18 juil. 2017, 16:52

BigFake a écrit :
18 juil. 2017, 13:24
D'accord je comprend mieux. :)

Et la sanction te semble si inévitable que ça ? Car il y a beaucoup de chiffre que nous n'avons pas. Que ce soit les montant des déficits qui pourront être négocié au VA. Les montants des amortissements de nos investissements. Une éventuelle augmentation des recettes, via l'augmentation des abonnements, vente de maillot, sponsoring. Meme en jouant sur tout ces leviers, tu ne nous vois pas réussir à parvenir à un accord avec l'UEFA et le respecter ?

Et concernant le fait d'anticiper une éventuelle interdiction de mercato, et de ce fait recruter d'avantage. On aura des compte encore moins équilibrer. On risque pas d'etre soumis à une plus grosse sanction en faisans ca ?
Inévitable, non; très probables, oui.
Sur le dernier bilan sur l'exercice 2016, malgré de faibles dépenses en recrutement et une masse salariale considérablement allégée, nous avons encore affiché un déficit de 75 millions d'euros avec un CA a 220 millions. Ceci montre ainsi le poids naturel de nos dépenses courantes que nous ne pourrons pas recalibrer d'un claquement de doigts.
Ainsi, en tenant compte de ces dépenses courantes qui nous mènent chaque année a de lourds déficits, du poids de notre mercato actuel et du gonflement de la masse salariale; malgré le prévisionnel de nos dirigeants sur une hausse du CA de 50 millions pour l'an prochain d'après leur plan, on peut déjà anticiper sur un déficit abyssal sur le prochain bilan qui devrait inciter a éviter de nouvelles lourdes dépenses sur le mercato de l'an prochain (autant du côté de nos dirigeants que de L'UEFA).

Après, tout cela ne remet pas en cause l'obtention d'un voluntary agreement mais plutôt son encadrement au niveau des déficits autorisés et des marges de manoeuvre définies.

Pour ta dernière question, je pense qu'au contraire, l'anticipation réalisée par nos dirigeants pour immédiatement tout investir avant d'être limité par le FPF facilite la gestion a venir. En effet, grâce a cela, nous élevons immédiatement notre niveau sportif de manière optimale pour rendre nos objectifs sportifs viables, booster notre marketing/licencing et savoir directement quel niveau dépense total nous devrons amortir afin de rendre la gestion de notre plan plus facile et lisible.
Le plan imposé sera sans doute plus drastique qu'il ne l'aurait été sans ce mercato présent mais nos chances de réussite sont tout de même bien meilleures en procédant ainsi.
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

AleXVII
Messages : 74
Enregistré le : 13 juil. 2017, 14:56

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par AleXVII » 20 juil. 2017, 10:12

http://www.sofoot.com/mais-au-fait-pour ... 45625.html

Article assez intéressant, à croire qu'on a fait exprès de bâcler certaines qualifications européennes qui était à notre porté ces dernières années ... :bigrin:

Avatar du membre
Dieano
Messages : 621
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Dieano » 20 juil. 2017, 15:46

Chut faut pas le dire :bigrin:
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
BigFake
Messages : 58
Enregistré le : 24 juin 2017, 19:59
Localisation : Bordeaux

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par BigFake » 21 juil. 2017, 02:16

http://www.calciomio.fr/lac-milan-organ ... d-id-35403

Que pensez-vous du Business plan qui est énoncé dans cet article ? Je n'ai aucune idée de la crédibilité des chiffres qui sont donnés, et je n'ai aucune reference en ce qui concerne les revenus d'un club de foot pour savoir si c'est réalisable ou non.
Si il y en a qui s'y connaissent. Pouvez-vous nous dire si c'est chiffre sont atteignable. Et donc est-il possible qu'on evite la sanction de l'UEFA ?

Fassone vient de donnee une interview sur la Gazetta. Dans laquelle il parle du fait que dans cinq ans il espère atteindre les 400/500M par an de revenu. Qu'il hesite entre construire un nouveau club ou bien reprendre San siro. Que la semaine prochaine ils vont annoncer un gros sponsor etc.etc..L'interview est vraiment interressante. Si certain on la foi de tout traduire. :super:

Misaki
Messages : 151
Enregistré le : 25 juin 2017, 07:15

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Misaki » 21 juil. 2017, 05:15

Bah il est vachement optimiste.
Il a l'air de croire très fort en la marque Milan qui a été, hélas, sous exploitée au possible par les papys de l'ère précédente.
Quelle tristesse de ne pas avoir surfé sur la vague de nos succès des années 2000...

Misaki
Messages : 151
Enregistré le : 25 juin 2017, 07:15

Re: Nouvelles des dirigeants

Message par Misaki » 21 juil. 2017, 08:53

Bon l'interview de Fassone est encore une fois très intéressante. La nouvelle direction a vraiment une vision ambitieuse, réaliste et moderne du foot. Ça fait plaisir et ça inspire confiance. Leur communication est parfaite et complètement maîtrisée.

Comme l'a dit Bigfake un gros sponsor va être annoncé la semaine prochaine, ce qui est un très bon signe.
Ca montre entre autre que la stratégie du mercato est la bonne. Elle nous donne de la visibilité.
Médiatiquement, on revient déjà sur le devant de la scène.

Je fais totalement confiance à la nouvelle dirigeance pour profiter à fond (a la fois médiatiquement et commercialement) de nos éventuels futurs succès.
Il ne commettrons pas les impardonnables erreurs de l'équipe dirigeante précédente.

Réponse rapide

   
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité