Page 5 sur 5

Re: Débats sur le foot (histoire, règlement, anecdotes, etc...)

Posté : 04 oct. 2017, 09:55
par Shadow
Dieano a écrit :
03 oct. 2017, 17:44
Je crois que Robben s'en sert pour caler un meuble :ph34r:
:bigrin:
baresi6 a écrit :
03 oct. 2017, 18:04
Yep, je l'ai lu et ça contraste pas mal avec la récente interview d'Allegri. C'est pour cela que j'essaye de rassembler le plus d'interviews (ou de livres) d'entraineur qui détaillent leur méthodes pour savoir s'ils accordent aussi peu d'importance au système qu'Allegri.
Que disait cette interview d'Allegri ?

Re: Débats sur le foot (histoire, règlement, anecdotes, etc...)

Posté : 05 oct. 2017, 11:11
par baresi6
Shadow a écrit :
04 oct. 2017, 09:55

Que disait cette interview d'Allegri ?
Il dit qu'il voit des entraineurs chez les jeunes qui enseignent des circuits de passes, des schémas aux jeunes et que cela ne sert à rien. Il ne comprend pas comment dans un sport où il y a 22 joueurs, un ballon qui rebondit partout, on puisse gagner grâce à un schéma.

Il trouve qu'il y a trop de préparation car les entraineurs ne sont pas assez confiants en leurs joueurs etc.
Pour Allegri, le football est un jeu simple, il suffit de faire l'inverse de l'adversaire. S'il se rapproche, il faut s'éloigner. S'il s'éloigne, il faut se rapprocher de lui.

Alors que Carletto, il explique un peu sa méthode en détaillant les systèmes de jeu utilisés, les circuits préférentiels etc... Ils démontrent l'importance de l'aspect organisationnel dans le football.
Allegri, dans son interview, donne l'impression qu'il ne fait pas ce travail alors qu'il est très préparé et méthodique comme entraineur.

Après peut être que le journaliste exprime mal la pensée de l'entraineur dans son interview. Peut être qu'Allegri veut simplement que les joueurs soient moins rebotisés et qu'ils puissent exprimer leur créativité.

Re: Débats sur le foot (histoire, règlement, anecdotes, etc...)

Posté : 05 oct. 2017, 11:26
par Shadow
baresi6 a écrit :
05 oct. 2017, 11:11
Il dit qu'il voit des entraineurs chez les jeunes qui enseignent des circuits de passes, des schémas aux jeunes et que cela ne sert à rien. Il ne comprend pas comment dans un sport où il y a 22 joueurs, un ballon qui rebondit partout, on puisse gagner grâce à un schéma.

Il trouve qu'il y a trop de préparation car les entraineurs ne sont pas assez confiants en leurs joueurs etc.
Pour Allegri, le football est un jeu simple, il suffit de faire l'inverse de l'adversaire. S'il se rapproche, il faut s'éloigner. S'il s'éloigne, il faut se rapprocher de lui.

Alors que Carletto, il explique un peu sa méthode en détaillant les systèmes de jeu utilisés, les circuits préférentiels etc... Ils démontrent l'importance de l'aspect organisationnel dans le football.
Allegri, dans son interview, donne l'impression qu'il ne fait pas ce travail alors qu'il est très préparé et méthodique comme entraineur.

Après peut être que le journaliste exprime mal la pensée de l'entraineur dans son interview. Peut être qu'Allegri veut simplement que les joueurs soient moins rebotisés et qu'ils puissent exprimer leur créativité.
Justement, je trouve que ça explique beaucoup de choses. Notamment pourquoi Allegri ne réussit que très rarement à produire un jeu intéressant sur le long terme, se contentant souvent de s'adapter à l'adversaire. A Milan, ce qu'il dit lors de cette interview s'est parfaitement vu. Nous avons pratiqué un jeu à gerber sous son égide durant de longues années (avec des types comme Ibra pour camoufler le néant lors des premières années notamment), mais il a réussi sur certains matches à mettre en place un dispositif qui a fait déjouer de grandes équipes (par exemple nous face au Barça).

Je regarde la Juve de temps en temps et ce qui frappe, c'est lorsqu'ils jouent contre une équipe censée être plus forte et qu'il doit mettre en place une organisation qui s'adapte à l'adversaire, là il est très fort, il n'y a que contre le Real que j'ai vu la Juve d'Allegri prendre l'eau.

Re: Débats sur le foot (histoire, règlement, anecdotes, etc...)

Posté : 07 oct. 2017, 11:21
par spaghetriz
baresi6 a écrit :
05 oct. 2017, 11:11
Il dit qu'il voit des entraineurs chez les jeunes qui enseignent des circuits de passes, des schémas aux jeunes et que cela ne sert à rien. Il ne comprend pas comment dans un sport où il y a 22 joueurs, un ballon qui rebondit partout, on puisse gagner grâce à un schéma.

Il trouve qu'il y a trop de préparation car les entraineurs ne sont pas assez confiants en leurs joueurs etc.
Pour Allegri, le football est un jeu simple, il suffit de faire l'inverse de l'adversaire. S'il se rapproche, il faut s'éloigner. S'il s'éloigne, il faut se rapprocher de lui.

Alors que Carletto, il explique un peu sa méthode en détaillant les systèmes de jeu utilisés, les circuits préférentiels etc... Ils démontrent l'importance de l'aspect organisationnel dans le football.
Allegri, dans son interview, donne l'impression qu'il ne fait pas ce travail alors qu'il est très préparé et méthodique comme entraineur.

Après peut être que le journaliste exprime mal la pensée de l'entraineur dans son interview. Peut être qu'Allegri veut simplement que les joueurs soient moins rebotisés et qu'ils puissent exprimer leur créativité.


Je pense que cette interview révèle combien Allegri est un très bon tacticien mais un piètre stratège. Il semble surtout appréhender un match comme une partie d'échec en se préoccupant plus d'annihiler les forces adverses en calculant au coup par coup, tout en cherchant la faille a exploiter au mieux. C'est sans doute ce qui fait que ses équipes sont efficaces contre de fortes oppositions et pas forcément inspirées contre des plus faibles comme le précise Shadow précédemment.

A contrario, Guardiola m'apparaît plus comme un grand stratège et un tacticien plutôt commun (ce qui n'a rien de péjoratif). Il est beaucoup plus centré sur le fait de prendre l'initiative du jeu en développant les forces de son équipe et pense plus a créer des failles chez l'adversaire en le soumettant plutôt qu'en s'adaptant a lui. Son souci du contrôle de la partie par les automatismes, l'organisation, le tempo et les mouvements collectifs laisse plus transparaitre une approche militaire digne des légions romaines. C'est ce qui amène souvent ses équipes, bien que toujours redoutables a affronter, a être quelque peu fébriles lorsque l'adversaire est parfaitement organisé pour opérer un efficace jeu de contre.

Ancelotti me semble plus être a mi-chemin entre ces 2 opposés.

Re: Débats sur le foot (histoire, règlement, anecdotes, etc...)

Posté : 10 oct. 2017, 17:39
par Ayrton
Guardiola selon moi est mal compris par les observateurs. Il a une base de jeu axée sur le contrôle du tempo et la position des joueurs pour des aspects défensifs qui a été trop mal analysée, notamment lors de la période Barça. Demain je mets une équipe Italienne qui pratique le même jeu, je ne suis pas certain de voir la branlette d'il y a quelques années de la part des medias....
Bon ça ce n'est pas de sa faute mais c'était hallucinant quand même. Les médias peuvent déformer la perception du jeu ou d'une tactique et ça c'est super flippant.

Re: Débats sur le foot (histoire, règlement, anecdotes, etc...)

Posté : 22 oct. 2017, 00:12
par Clad
3ans 1/2 de prison pour Miccoli pour extorsion aggravée en lien avec la mafia, pour 20 000€ et une histoire de boite de nuit.... Il va faire appel.