Auto - Moto

Ouvrez la porte et entrez dans le bar de la communauté !
Avatar du membre
TheKiing
Messages : 220
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 30 juil. 2018, 10:45

Bon, autant pr moi, il y'a pas 8 secondes mais 9,7 secondes entre Bottas et Hamilton au moment ou Vettel ressort derrière Bottas. Donc pas loin de 8 quoi :bigrin:

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 1930
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 30 juil. 2018, 14:31

Ouais, au moment de la sortie des stands de Vettel, j'avais cru lire aussi entre 9 et 10 secondes. Donc sans l'erreur des couillons de chez Ferrari qui lui font perdre 2 secondes, et en comptant qu'il ressortait devant Bottas, je pense qu'il serait revenu sur Hamilton sans trop de souci. Par contre, effectivement, pour le passer, bonne chance sur cette parodie de circuit.

Malgré tout, on aurait vu une autre course, avec peut-être un Hamilton moins serein et qui aurait bouffé un peu plus de gomme en voulant défendre sa position. Peut-être que Vettel aurait réussi à passer, même si la probabilité est très faible. Ca aurait été quelque chose de plus intéressant en tout cas.

Par contre, Kimi n'avait juste aucune chance de terminer devant Hamilton, faut pas déconner. :bigrin: Il a encore réussi une belle course, il les accumule en ce moment. Mais il ne pouvait pas espérer finir devant le British, quelles que soient les conditions.

ForzaMilanPerSempre
Messages : 30
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:20

Re: Auto - Moto

Message par ForzaMilanPerSempre » 30 juil. 2018, 15:23

Shadow a écrit :
30 juil. 2018, 14:31
Ouais, au moment de la sortie des stands de Vettel, j'avais cru lire aussi entre 9 et 10 secondes. Donc sans l'erreur des couillons de chez Ferrari qui lui font perdre 2 secondes, et en comptant qu'il ressortait devant Bottas, je pense qu'il serait revenu sur Hamilton sans trop de souci. Par contre, effectivement, pour le passer, bonne chance sur cette parodie de circuit.

Malgré tout, on aurait vu une autre course, avec peut-être un Hamilton moins serein et qui aurait bouffé un peu plus de gomme en voulant défendre sa position. Peut-être que Vettel aurait réussi à passer, même si la probabilité est très faible. Ca aurait été quelque chose de plus intéressant en tout cas.

Par contre, Kimi n'avait juste aucune chance de terminer devant Hamilton, faut pas déconner. :bigrin: Il a encore réussi une belle course, il les accumule en ce moment. Mais il ne pouvait pas espérer finir devant le British, quelles que soient les conditions.
Je chipote et c'est peut-être mon côté supporter de Lewis qui reprend le dessus mais le "sans trop de souci" me gêne un peu :bigrin:
Sans l'erreur aux stands, Vettel a 24 tours (il doit revenir sur Hamilton au max à trois/quatre tours de la fin pour avoir une chance de passer, moins les trois tours sous VSC) pour reprendre 9,5 sec à Hamilton, soit une moyenne de 3,96 dixièmes au tour. Je cherche pas à tout prix à avoir raison, chacun se fera son opinion, mais il faut avouer que c'est tout de même extrêmement rare dans la F1 moderne de voir un pilote reprendre à la régulière et sur le sec pas loin d'une demi-seconde par tour à un autre pilote pendant plus de vingt tours, qui plus est quand cet autre pilote s'appelle Hamilton ou Vettel. Peut-être y serait-il parvenu, mais ça n'aurait pas été une mince affaire selon moi, loin de là.

Edit : S'il y a un moment où Vettel perd l'opportunité de jouer la victoire, pour moi c'est entre l'arrêt de Lewis (25ème boucle) et le sien (39ème). Entre ces tours, l'écart entre Vettel et le pilote Mercedes fluctue ainsi : 13'6 s > 14'7 s > 10 s. Plusieurs paramètres rentrent en compte, entre le fait que l'allemand ait vraisemblablement perdu du temps en doublant des retardataires et qu'il soit très difficile de rouler en tendres sur près de 40 tours sans perdre de la performance sur la fin, donc pas sûr que cela eut été possible, mais si Vettel avait pu ne serait-ce que maintenir l'écart autour de 13'5 s, il ressortait à 6 s (sans l'erreur aux stands) de Ham au 40ème tour, et là la course n'aurait plus été la même.

> Spagh : Je souscris évidemment à tout. Et le plaisir de la lecture est réciproque, sans beaucoup participer je continue à lire l'intégralité des messages de ce topic !

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 1930
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 30 juil. 2018, 16:11

ForzaMilanPerSempre a écrit :
30 juil. 2018, 15:23
Je chipote et c'est peut-être mon côté supporter de Lewis qui reprend le dessus mais le "sans trop de souci" me gêne un peu :bigrin:
Sans l'erreur aux stands, Vettel a 24 tours (il doit revenir sur Hamilton au max à trois/quatre tours de la fin pour avoir une chance de passer, moins les trois tours sous VSC) pour reprendre 9,5 sec à Hamilton, soit une moyenne de 3,96 dixièmes au tour. Je cherche pas à tout prix à avoir raison, chacun se fera son opinion, mais il faut avouer que c'est tout de même extrêmement rare dans la F1 moderne de voir un pilote reprendre à la régulière et sur le sec pas loin d'une demi-seconde par tour à un autre pilote pendant plus de vingt tours, qui plus est quand cet autre pilote s'appelle Hamilton ou Vettel. Peut-être y serait-il parvenu, mais ça n'aurait pas été une mince affaire selon moi, loin de là.

Edit : S'il y a un moment où Vettel perd l'opportunité de jouer la victoire, pour moi c'est entre l'arrêt de Lewis (25ème boucle) et le sien (39ème). Entre ces tours, l'écart entre Vettel et le pilote Mercedes fluctue ainsi : 13'6 s > 14'7 s > 10 s. Plusieurs paramètres rentrent en compte, entre le fait que l'allemand ait vraisemblablement perdu du temps en doublant des retardataires et qu'il soit très difficile de rouler en tendres sur près de 40 tours sans perdre de la performance sur la fin, donc pas sûr que cela eut été possible, mais si Vettel avait pu ne serait-ce que maintenir l'écart autour de 13'5 s, il ressortait à 6 s (sans l'erreur aux stands) de Ham au 40ème tour, et là la course n'aurait plus été la même.

> Spagh : Je souscris évidemment à tout. Et le plaisir de la lecture est réciproque, sans beaucoup participer je continue à lire l'intégralité des messages de ce topic !
Le "sans trop de souci" ne doit pas être interprété par "facilement" mais plutôt "avec une possibilité concrète". :bigrin:

Ensuite, il sort environ à 9,5-10 secondes en comptant l'erreur des mécanos de Ferrari. Sans celle-ci, il ressort plutôt à 7,5-8 secondes je pense, à la grosse louche. Et là, avec une voie dégagée et des ultra-tendres neufs, il m'est avis qu'il aurait pu reprendre pas mal de temps à Lewis qui était déjà sur plusieurs tours avec ses pneus tendres, et qui étaient donc usés en plus d'être intrinsèquement moins performants que des ultra-tendres neufs.

Après, cela ne signifie pas qu'il aurait pu le dépasser, ni faire durer ses pneus derrière Lewis. Donc pour moi, il serait revenu assez proche de lui mais sans forcément parvenir à le dépasser. Ce qui, au final, revient au même que la place qu'il occupe à la fin de la course. :bigrin: Sauf qu'au moins, il aurait évité de voir Bottas tenter de le mettre dehors.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 30 juil. 2018, 19:57

ForzaMilanPerSempre a écrit :
30 juil. 2018, 15:23
Je chipote et c'est peut-être mon côté supporter de Lewis qui reprend le dessus mais le "sans trop de souci" me gêne un peu :bigrin:
Sans l'erreur aux stands, Vettel a 24 tours (il doit revenir sur Hamilton au max à trois/quatre tours de la fin pour avoir une chance de passer, moins les trois tours sous VSC) pour reprendre 9,5 sec à Hamilton, soit une moyenne de 3,96 dixièmes au tour. Je cherche pas à tout prix à avoir raison, chacun se fera son opinion, mais il faut avouer que c'est tout de même extrêmement rare dans la F1 moderne de voir un pilote reprendre à la régulière et sur le sec pas loin d'une demi-seconde par tour à un autre pilote pendant plus de vingt tours, qui plus est quand cet autre pilote s'appelle Hamilton ou Vettel. Peut-être y serait-il parvenu, mais ça n'aurait pas été une mince affaire selon moi, loin de là.
Ton analyse est très juste encore une fois quant au fait que dans ce scénario parfaitement hypothétique, Vettel devait reprendre pendant 24 tours près de 0,5 sec au tour, ce qui demande alors un régime moteur maximal durant toute cette période et un pilotage maximal (et alors sans erreur de la part de Vettel :bigrin: ) mettant les pneus Ultra-tendres en surchauffe permanente et accélérant leur usure.
Car il ne faut pas oublier, techniquement, que le seul moyen de prolonger la durée de vie de ces gommes en piste dépassé 15 tours est de boucler 1 à 2 tour plus lents par séries de 5 tours pour refroidir les gommes et ainsi éviter que des boulettes de gomme se détachent trop rapidement (ce qui détruit structurellement le pneu), puis les faire à nouveau chauffer intensément sur 3/4 tours pour que la gomme se resurface structurellement. C'est le seul moyen de leur faire gagner de la durée de vie tout en conservant un certain niveau de performance. Ainsi, faire la jonction était possible à 3/4 tours de l'arrivée mais loin déjà d'être acquise en premier point.

Ensuite, en deuxième point, j'ajouterai qu'une fois la jonction faite, Vettel arrivait avec des pneus alors en bout de vie dans les échappement de Hamilton. Sachant qu'il a été statistiquement évalué que sur cette piste, pour dépasser, il faut impérativement être entre 0,8 sec et 1 sec plus rapide que son adversaire (sauf cas d'erreur de pilotage bien sûr), même en tenant compte du DRS et du surplus de puissance du moteur Ferrari, il était juste matériellement improbable de voir Vettel accomplir cela en fin de GP avec des pneus alors à l'agonie qui cloquaient, ce en plus des pertes d'appuis inhérentes au fait de suivre une autre monoplace. En face Hamilton avait des pneus tendres bien plus résistants qu'il pouvait de toute manière parfaitement géré par l'unique fait qu'il faisait la course en tête quoi qu'il arrive derrière et avoir une piste dégagée devant; donc lui coller 1sec au tour pour le doubler dans ces conditions est juste impossible.

@Shadow
Je rejoins totalement ta conclusion quant au fait que nous aurions sans doute pu voir plus de spectacle pour la victoire sans cette erreur au stand de Ferrari mais avec le même classement à l'arrivée. Ce qui, en terme de résultat, ne changeait rien quel que soit l'angle d'analyse, surtout quand on tient compte de la VSC.
Par contre, parler de possible doublé Ferrari, faut l'avouer, on entrait en pleine fiction, surtout pour Kimi :bigrin:
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 1930
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 30 juil. 2018, 20:25

spaghetriz a écrit :
30 juil. 2018, 19:57
Ton analyse est très juste encore une fois quant au fait que dans ce scénario parfaitement hypothétique, Vettel devait reprendre pendant 24 tours près de 0,5 sec au tour, ce qui demande alors un régime moteur maximal durant toute cette période et un pilotage maximal (et alors sans erreur de la part de Vettel :bigrin: ) mettant les pneus Ultra-tendres en surchauffe permanente et accélérant leur usure.
Car il ne faut pas oublier, techniquement, que le seul moyen de prolonger la durée de vie de ces gommes en piste dépassé 15 tours est de boucler 1 à 2 tour plus lents par séries de 5 tours pour refroidir les gommes et ainsi éviter que des boulettes de gomme se détachent trop rapidement (ce qui détruit structurellement le pneu), puis les faire à nouveau chauffer intensément sur 3/4 tours pour que la gomme se resurface structurellement. C'est le seul moyen de leur faire gagner de la durée de vie tout en conservant un certain niveau de performance. Ainsi, faire la jonction était possible à 3/4 tours de l'arrivée mais loin déjà d'être acquise en premier point.

Ensuite, en deuxième point, j'ajouterai qu'une fois la jonction faite, Vettel arrivait avec des pneus alors en bout de vie dans les échappement de Hamilton. Sachant qu'il a été statistiquement évalué que sur cette piste, pour dépasser, il faut impérativement être entre 0,8 sec et 1 sec plus rapide que son adversaire (sauf cas d'erreur de pilotage bien sûr), même en tenant compte du DRS et du surplus de puissance du moteur Ferrari, il était juste matériellement improbable de voir Vettel accomplir cela en fin de GP avec des pneus alors à l'agonie qui cloquaient, ce en plus des pertes d'appuis inhérentes au fait de suivre une autre monoplace. En face Hamilton avait des pneus tendres bien plus résistants qu'il pouvait de toute manière parfaitement géré par l'unique fait qu'il faisait la course en tête quoi qu'il arrive derrière et avoir une piste dégagée devant; donc lui coller 1sec au tour pour le doubler dans ces conditions est juste impossible.

@Shadow
Je rejoins totalement ta conclusion quant au fait que nous aurions sans doute pu voir plus de spectacle pour la victoire sans cette erreur au stand de Ferrari mais avec le même classement à l'arrivée. Ce qui, en terme de résultat, ne changeait rien quel que soit l'angle d'analyse, surtout quand on tient compte de la VSC.
Par contre, parler de possible doublé Ferrari, faut l'avouer, on entrait en pleine fiction, surtout pour Kimi :bigrin:
Que nenni, autant une victoire de Vettel aurait dû résulter d'un concours de circonstances ou d'une erreur de Hamilton, autant un doublé avec Kimi devant Lewis aurait résulté d'un abandon pur et simple de Lewis, ou d'un miracle. :bigrin:

Et t'es encore gentil quand tu estimes le différentiel à 0,8 ou une seconde pour dépasser sur ce circuit. Perso, j'ai l'impression qu'à moins d'être un putain d'attaquant (style Ricciardo qui freine tard) ou de tomber sur un défenseur médiocre, il faut quasiment tourner deux secondes plus vite pour dépasser sur ce circuit, tant il y a de courbes et que la ligne droite est trop courte. :bigrin:

Ca me rappelle d'ailleurs l'époque où je jouais aux jeux de F1, c'était le circuit que je haïssais le plus avec Monaco. Je finissais toujours par perdre patience et foncer dans les concurrents pour passer. :ph34r:

Avatar du membre
Dieano
Messages : 1384
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 31 juil. 2018, 00:17

J'ai entendu 1,3 d'un consultant rtbf, un pilote gp2 je crois, je n'ai pas retenu son nom.
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 220
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 03 août 2018, 17:43

Grosse surprise : Ricciardo a signé chez Renault pour 2 ans !

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 08 août 2018, 00:06

Un consortium mené par Lawrence Stroll vient de racheter Force India alors que l'écurie indienne était sous administration judiciaire.
Maintenant, l'arrivée de Lance Stroll devrait suivre rapidement en lieu et place de Ocon pour la saison prochaine pour des motifs assurément d'ordre sportifs :bigrin:
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 220
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 08 août 2018, 00:40

Mais du coup, ca pue pr Ocon non ?

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 08 août 2018, 13:18

TheKiing a écrit :
08 août 2018, 00:40
Mais du coup, ca pue pr Ocon non ?
Exact car à la base, il était le plan B de Renault en cas d'échec dans la course à la signature de Ricciardo et maintenant, à part de légers pourparlers avec Williams, il n'y a pas grand chose le concernant.
Après, pour constater toute la médiocrité de Stroll, je serais curieux de voir Ocon sur Williams car je suis persuadé qu'il colle pas loin d'1 sec au tour au duo Stroll/Sirotkin à monoplace égale.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 1930
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 09 août 2018, 18:50

Je déteste le procédé par lequel Stroll a obtenu sa place, alors que c'est un véritable tocard.

Par contre, je ne peux m'empêcher de sourire de voir Ocon en faire les frais, tant j'avais développé une aversion devant le melon qu'il prenait, le point d'orgue étant les déclarations honteuses envers Raikkonen alors que ce dernier n'était pas plus en tort que lui sur l'accident.

J'aurais été dégouté si la victime avait un gars sympathique du genre Leclerc ou Kubica. Mais pour des Ocon, des Magnussen (qui lui en plus n'a pas un talent particulier), des Perez etc, je m'en remettrai plus vite.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 10 août 2018, 01:46

En même temps, à peu près tous les pilotes français prennent le melon à une vitesse plus ahurissante que leurs chronos en piste et Ocon n'échappe malheureusement pas à la règle. La responsabilité en revient à mon sens largement aux médias français qui, par un chauvinisme aveugle, surexposent et glorifient plus que de raison le moindre pilote français, ça n'aide pas non-plus quand on est un jeune de 20 ans qui vit un rêve éveillé en intégrant la discipline suprême du sport automobile. Quand par exemple Margot Laffite ose affirmer sur Canal+ que Grosjean à monoplace égale serait sans doute au moins aussi rapide si ce n'est plus que Hamilton, ça en dit long sur l'ampleur du problème.

Après, pour Ocon, personnellement, ça m'ennuie que ça tombe sur lui car, malgré tout, il a le mérite de ne pas être un pilote payant, de sortir d'une famille modeste et d'avoir réussi son parcours par son seul talent et ses performances dans toutes les catégories pour s'attirer le soutien de Lotus puis Mercedes afin de gravir les marches une à une jusque là à une vitesse folle. Quand on sait combien il est quasi-impossible en France de devenir pilote professionnel sans un énorme soutien financier derrière et que lui a réussi à devenir l'exception qui confirme la règle grâce à ses performances, je suis tout de même admiratif.
Malheureusement, pour le moment, la morale de l'histoire s'arrête là puisque la chicane mobile Stroll va lui prendre son baquet uniquement grâce à la puissance financière de son papa.
Par contre, si cela arrivait à Magnussen ou Grosjean, là, je pense que je serais suffisamment fort mentalement pour m'en remettre très vite :bigrin:

Sinon, pour Red Bull, qui sera l'heureux élu pour reprendre le baquet de Ricciardo: Sainz ou Gasly?
Personnellement, je trouve Sainz plus prometteur mais je pense que ce sera Gasly en raison du fait qu'il travaille déjà sur un moteur Honda chez Toro Rosso alors que le motoriste japonais équipera dès l'an prochain Red Bull. Le français pourrait sans doute apporter un meilleur feedback aux ingénieurs pour développer la monoplace autour de ce nouveau moteur.
Qu'en pensez-vous?
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 14 août 2018, 19:44

Nouvelle choc pour la F1: Alonso annonce officiellement qu'il stoppe sa carrière en F1 à la fin de la saison.

A n'en pas douter, comme il le sous-entend en énonçant que "des défis excitants l'attendent", il va poursuivre sa carrière en Indy Car afin de gagner les 500 miles d'Indianapolis et ainsi soulever la triple couronne que seul Graham Hill a réussi à conquérir dans la grande Histoire du sport automobile (i.e victoire à Monaco en F1, victoire aux 24H du Mans en endurance et victoire à Indianapolis en Indy Car).
Sachant qu'une avarie mécanique sur son moteur Honda l'avait privé l'an dernier, à quelques tours de l'arrivée, de déjà remporter cette prestigieuse épreuve d'Indianapolis, lui qui a désormais gagné les 24H du Mans cette année et deviendra sans doute champion du Monde WEC à la fin de cette saison marathon où il participe aux championnats F1 et WEC, je ne doute pas qu'il remportera cette prestigieuse triple couronne qui le fera encore plus entrer dans la légende du sport automobile.
Cette décision est sans doute motivée par la lassitude de piloter une McLaren dont il extrait le meilleur depuis 4 ans pour en tirer une performance ne rendant aucunement hommage à son niveau de pilotage tant la compétitivité de la prestigieuse monoplace britannique s'avère désastreuse voire humiliante. Pour preuve, il annonce déjà ne pas exclure un retour en F1 à l'avenir (une fois un baquet compétitif accessible).

Sans son caractère exécrable l'ayant poussé à de nombreux mauvais choix de carrière et lui ayant fermé les portes pour prendre les baquets les plus compétitifs du moment (notamment Red Bull entre 2009 et 2012), il aurait sans doute pu avoir un palmarès bien plus fourni que ces 2 titres acquis à ses débuts chez Renault de manière peu méritée (voire polémique en 2005).
Il perdit ses chances de titre ainsi que son baquet chez McLaren suite à la guerre nucléaire qui l'avait opposé au roockie Hamilton en 2007 alors que cette monoplace était assurément la meilleure du plateau sur la période 2007 et 2008. Ceci a coûté très cher aussi à McLaren avec son témoignage clé dans l'affaire du SpyGate...
Ensuite, lors de son retour chez Renault où sa carrière semblait prématurément à l'arrêt, il s'est signalé en remportant une course polémique à Singapour grâce à l'affaire du CrashGate ayant mis un terme à la carrière de son team manager Flavio Briatore. Là encore, son témoignage fut essentiel pour lui éviter toute sanction, ce au prix de ruiner les carrière de Briatore, Bob Bell et Pat Symmonds au passage.
Puis vinrent ses meilleures saisons en terme de pilotage chez Ferrari où il pu s'emparer du baquet de Raikkonen grâce à la pression financière et politique exercée par son sponsor Santander sur la Scuderia qui était très liée à aussi à ce généreux sponsor d'alors. Malgré des monoplaces bien loin de la compétitivité de la Red Bull en 2010 et 2012, il s'est montré si acharné à chaque centimètre de piste, si compétitif en toute circonstance, qu'il perdit ces titres de peu, dans des conditions litigieuses en faveur de Vettel (drapeaux jaunes oubliés pour l'allemand, etc...) et restera à jamais le vainqueur moral pour ces 2 titres lors de saison où la qualité de ses performances fut juste époustouflante.

En 2014, la Scuderia, étant alors en pleine restructuration et perdant patience devant l'attitude insupportable de l'espagnol, poussa ce dernier vers la sortie. Une sortie ressemblant à une descente aux enfers à bord d'une McLaren proche du ridicule tant en piste que hors-piste.

C'est un champion controversé, clivant, mais assurément un grand champion auquel je rends hommage malgré la haine qu'il a pu me faire ressentir avec sa mégalomanie, ses différents jeux politiques abjects et ses premiers titres acquis sans gloire à mon sens. Il se sera au final bonifié au fil des saisons avec une détermination sans faille pour être toujours plus accompli autant en tant que pilote qu'en tant qu'homme pour finir par être respectable pour certains et admirable pour d'autres, ce qui est parfaitement remarquable en soi.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 16 août 2018, 15:38

La période de la "silly season" bat donc son plein avec la confirmation officielle que le successeur de Fernando Alonso chez McLaren sera un autre espagnol en la personne de Carlos Sainz Jr.

Sachant que McLaren n'exploite le moteur Renault que depuis cette année avec une connaissance encore très perfectible de ce bloc, le recrutement de Sainz qui œuvre au sein de l'écurie d'usine depuis un an peut être précieux en terme de feedback à l'attention des ingénieurs officiant à Woking.

Par conséquent, il ne fait donc plus aucun doute que ce sera Gasly qui héritera du baquet de Ricciardo chez Red Bull.

Au rayon des rumeurs:
- Raikkonen est sur le point de prolonger chez Ferrari, ça parle d'un contrat de 2 ans. Marchione voulait accélérer l'arrivée de Leclerc mais avec sa disparition, le reste de l'Etat-major Ferrari estime que le finlandais reste le meilleur choix autant sur le plan vitesse, performance, feedback et marketing. L'objectif serait désormais de laisser du temps à Leclerc dans le cocon Alfa pour s'aguerrir et être promu qu'une fois parfaitement prêt au défi Ferrari,
- avant cela, McLaren avait tenté de recruter Raikkonen et regarde encore sa situation de près du côté de Ferrari afin de saisir la moindre opportunité,
- des rumeurs instantes outre-Atlantique annoncent que des démarches sont effectuées en coulisses pour que Stroll reprenne le baquet Force India dès le GP de Spa et que Ocon fasse le chemin inverse chez Williams. A défaut d'accord dans ce délai assez court, l'échange se fera en fin de saison,
- dans l'optique de la fin de saison, Haas observe de près la situation de Perez qui ne convient pas à Papa Stroll (sans doute parce qu'il est trop compétitif pour son fils) et cherchera à le recruter pour qu'il remplace Grosjean.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
Dieano
Messages : 1384
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 16 août 2018, 15:42

Des nouvelles de l'avenir de Vandoorne en F1?
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 1930
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 16 août 2018, 15:49

spaghetriz a écrit :
16 août 2018, 15:38
La période de la "silly season" bat donc son plein avec la confirmation officielle que le successeur de Fernando Alonso chez McLaren sera un autre espagnol en la personne de Carlos Sainz Jr.

Sachant que McLaren n'exploite le moteur Renault que depuis cette année avec une connaissance encore très perfectible de ce bloc, le recrutement de Sainz qui œuvre au sein de l'écurie d'usine depuis un an peut être précieux en terme de feedback à l'attention des ingénieurs officiant à Woking.

Par conséquent, il ne fait donc plus aucun doute que ce sera Gasly qui héritera du baquet de Ricciardo chez Red Bull.

Au rayon des rumeurs:
- Raikkonen est sur le point de prolonger chez Ferrari, ça parle d'un contrat de 2 ans. Marchione voulait accélérer l'arrivée de Leclerc mais avec sa disparition, le reste de l'Etat-major Ferrari estime que le finlandais reste le meilleur choix autant sur le plan vitesse, performance, feedback et marketing. L'objectif serait désormais de laisser du temps à Leclerc dans le cocon Alfa pour s'aguerrir et être promu qu'une fois parfaitement prêt au défi Ferrari,
- avant cela, McLaren avait tenté de recruter Raikkonen et regarde encore sa situation de près du côté de Ferrari afin de saisir la moindre opportunité,
- des rumeurs instantes outre-Atlantique annoncent que des démarches sont effectuées en coulisses pour que Stroll reprenne le baquet Force India dès le GP de Spa et que Ocon fasse le chemin inverse chez Williams. A défaut d'accord dans ce délai assez court, l'échange se fera en fin de saison,
- dans l'optique de la fin de saison, Haas observe de près la situation de Perez qui ne convient pas à Papa Stroll (sans doute parce qu'il est trop compétitif pour son fils) et cherchera à le recruter pour qu'il remplace Grosjean.
C'est quand même une excellente nouvelle pour Raikkonen. Au vu de son niveau de pilotage cette année, il valait mieux qu'il reste encore un an ou deux, tant il est utile à l'écurie à tous niveaux. J'espère que cette rumeur se confirmera.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1257
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 16 août 2018, 15:50

Logiquement, Vandoorne est destiné à rester encore 1 an chez McLaren vu que ces derniers ne veulent plus confier de baquet à un pilote inexpérimenté tant que la performance de leur monoplace ne s'améliore pas, ce qui exclut la promotion du jeune talent Lando Norris.
Seul un départ de Raikkonen de Ferrari serait de matière à menacer le baquet du pilote belge aux dernières nouvelles.
Science sans conscience n'est que ruine de l'âme_ Rabelais

Avatar du membre
Dieano
Messages : 1384
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 16 août 2018, 16:07

Merci, Sainz-Vandoorne ça peut être sympa si les performances sont possibles, en tout cas c'est clairement la preuve que McLaren ne fait plus illusion comme écurie.
Sainz est un bon pilote mais Alonso arrivait à faire des miracles avec le tracteur qui lui sert de voiture.
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Réponse rapide

   
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité