Auto - Moto

Ouvrez la porte et entrez dans le bar de la communauté !
KPS
Messages : 69
Enregistré le : 26 juin 2017, 09:30

Re: Auto - Moto

Message par KPS » 12 nov. 2017, 17:15

Je ne suis vraiment pas pour les consignes d'équipe, mais dans ce cas ci Lorenzo était 4ieme n'avait plus rien à jouer. Non seulement il n'était pas capable d'aller chercher Pedrosa, mais en plus il a bloqué Dovi qui était plus rapide que lui. Pour moi c'est une faute professionnelle. les consignes de Ducati étaient claires, ils avaient un titre à aller chercher et il n'a clairement pas aider son équipe. J'espère vraiment qu'il sera sanctionné. Je ne peux m'empêcher de penser qu'il a voulu rendre la fleur que Marquez lui a fait en 2015. Et le pire c'est qu'il ose venir saluer Dovi après la course.

Sinon je suis d'accord Marquez mérite son titre, il a été le plus fort et plus stratège que tout le monde, notamment à Brno. Mais aujourd'hui il a eu beaucoup beaucoup de chances. Perdre l'avant en arrivant dans le virage à la vitesse à laquelle il roulait 99 chances sur 100 il chute. Je n'ai jamais vu un gars qui avait autant de "réussite" dans ses chutes, même si il faut reconnaître qu'il a d'énorme qualités d'équilibriste et des réflexes assez incroyables que peu de pilotes ont.

C'était une très belle saison, mais je suis content qu'elle se finisse. Je pense qu'on assistera à une saison 2018 qui vaudra le coût d'être regardée. L'année prochaine, je crois il y aura d'autres pilotes qui seront capables de gagner un grand prix comme Zarco, Lorenzo et peut-être Iannone qui termine bien son championnat même si ce dernier a été catastrophique par rapport aux attentes qu'on avait de lui et de sa Suzuki.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 753
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 16 nov. 2017, 23:51

https://www.autosport.com/f1/news/13305 ... river-poll
A l'occasion du 70eme anniversaire de Ferrari, F1 racing a organisé un vote destiné a désigner le plus grand pilote Ferrari de tous les temps.

Au niveau des critères, le choix ne devait se limiter qu'entre les 38 pilotes ayant remporté au moins un GP pour la Scuderia en F1 depuis 1950.
Les résultats viennent d'être annoncés dans l'édition du jour de F1 racing sorti aujourd'hui en Grande-Bretagne et sans surprise, au terme de ce vote ayant réuni plusieurs milliers de participants, c'est Michael Schumacher qui récolte la majorité des suffrages.

Toutefois, la suite du classement peut paraitre plus étonnante:

1- Schumacher..........50,1%
2- Räikkönen..............12,4%
3- Gilles Villeneuve....10,3%
4- Fangio......................5,6%
5- Lauda.......................5,4%
6- Alonso......................5,3%
7- Mansell....................1,6%
8- Prost........................1,4%
9- Ascari.......................1,4%
10- Vettel......................1,3%


J'ai beau adorer Kimi, que ce soit dans son style de pilotage ou sa personnalité, je suis étonné qu'il soit classé a la 2eme place dans le sens où je pense qu'il a réalisé ses meilleures performances chez McLaren et pas forcément chez Ferrari.
Concernant Vettel, je trouve les fans plutôt lucides en ne le classant pas plus haut qu'a la 10eme place; cependant, je pensais qu'il suscitait suffisamment d'affection pour ne pas être classé derrière un type aussi détesté que Prost par les fans de la Scuderia.

Mon top 5 personnel, bien que cet exercice soit assez difficile, serait plutôt le suivant:
1- Schumacher (le pilote le plus complet)
2- Gilles Villeneuve (le plus spectaculaire et talentueux)
3- Lauda
4- Alonso
5- Prost (a contre-coeur mais j'essaie d'être objectif)

Et vous, quel est votre top 5 ou top 10 des pilotes de la Scuderia?


P.S: sinon, vous avez vu les dernières interviews de Jacques Villeneuve?
Ce type est juste minable sur toute la ligne et ses analyses frisent le ridicule...
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 753
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 19 nov. 2017, 22:46

Aujourd'hui se jouait la Coupe du monde F3 a l'occasion du GP de Macao (un tracé dans le style de Monaco mais plus propice a la course de monoplaces) et le spectacle fut au rendez-vous avec 4 derniers tours absolument épiques. :inlove:
Je vous conseille de regarder la video ci-jointe de ces 4 derniers tours où ces jeunes pilotes (parmi lesquels certains ont déjà assurément un avenir tout tracé pour la F1) ont offert une vraie démonstration de course, de pilotage et de pugnacité avec de nombreux dépassements de grande classe et du suspens jusqu'à la ligne d'arrivée :coeur:
https://m.youtube.com/watch?v=rewf-gvuWBU

Les monoplaces sont assez simples au niveau de l'aero et ne peinent donc pas face au sillage aero, ce qui donne lieu a du vrai pilotage et des dépassements roues contre roues car réalisés sans DRS. Ça me rappelle certaines sensations fortes a l'occasion de courses de karting (même si je me dois d'être humble car ces gamins sont sur des bolides plus rapides avec une pression plus forte :bigrin: ).
Chapeau au Brésilien Camara, a l'Autrichien Habsburg (un nom qui ne trompe pas :bigrin: ), a l'Allemand Günther et aux britanniques Ticktum et Norris; magnifique course de leur part :inlove:
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

KPS
Messages : 69
Enregistré le : 26 juin 2017, 09:30

Re: Auto - Moto

Message par KPS » 20 nov. 2017, 09:48

spaghetriz a écrit :
19 nov. 2017, 22:46
Aujourd'hui se jouait la Coupe du monde F3 a l'occasion du GP de Macao (un tracé dans le style de Monaco mais plus propice a la course de monoplaces) et le spectacle fut au rendez-vous avec 4 derniers tours absolument épiques. :inlove:
Je vous conseille de regarder la video ci-jointe de ces 4 derniers tours où ces jeunes pilotes (parmi lesquels certains ont déjà assurément un avenir tout tracé pour la F1) ont offert une vraie démonstration de course, de pilotage et de pugnacité avec de nombreux dépassements de grande classe et du suspens jusqu'à la ligne d'arrivée :coeur:
https://m.youtube.com/watch?v=rewf-gvuWBU

Les monoplaces sont assez simples au niveau de l'aero et ne peinent donc pas face au sillage aero, ce qui donne lieu a du vrai pilotage et des dépassements roues contre roues car réalisés sans DRS. Ça me rappelle certaines sensations fortes a l'occasion de courses de karting (même si je me dois d'être humble car ces gamins sont sur des bolides plus rapides avec une pression plus forte :bigrin: ).
Chapeau au Brésilien Camara, a l'Autrichien Habsburg (un nom qui ne trompe pas :bigrin: ), a l'Allemand Günther et aux britanniques Ticktum et Norris; magnifique course de leur part :inlove:
Ca a du être un plaisir de regarder cette course. On voit qu'il y a tout de même beaucoup d'insouciance dans leur pilotage, mais c'est ce qui fait la beauté de la course. Dommage qu'on ne voit pas plus ce genre de course en F1.

En ce qui concerne le classement des pilotes les plus talentueux de chez Ferrari, je vais me prêter au jeu, même si je suis moins connaisseur que vous, et qu'il y a des pilotes que je n'ai quasi pas connu:

1. Schumacher
2. Lauda
3. Raikkonen
4. Fangio
5. Alonso

C'est subjectif dû au manque de connaissance, mais je me base sur ce que j'ai vu, et aussi sur l'histoire et le palmares.

En parlant d'histoire, j'aimerais revenir sur la rivalité Prost-Senna, qu'est-ce qui a fait que c'est parti en couille entre eux deux hormis que ce soit 2 pilotes très talentueux dans la même écurie. Toute cette histoire s'est passée quand j'étais très jeune (je suis né en 88). Je me rappelle avoir vu dans des reportages que Senna avait fait une manoeuvre (plutôt un coup de volant) volontaire pour écarter Prost de la trajectoire idéale.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 753
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 20 nov. 2017, 18:55

KPS a écrit :
20 nov. 2017, 09:48
Ca a du être un plaisir de regarder cette course. On voit qu'il y a tout de même beaucoup d'insouciance dans leur pilotage, mais c'est ce qui fait la beauté de la course. Dommage qu'on ne voit pas plus ce genre de course en F1.

En ce qui concerne le classement des pilotes les plus talentueux de chez Ferrari, je vais me prêter au jeu, même si je suis moins connaisseur que vous, et qu'il y a des pilotes que je n'ai quasi pas connu:

1. Schumacher
2. Lauda
3. Raikkonen
4. Fangio
5. Alonso

C'est subjectif dû au manque de connaissance, mais je me base sur ce que j'ai vu, et aussi sur l'histoire et le palmares.

En parlant d'histoire, j'aimerais revenir sur la rivalité Prost-Senna, qu'est-ce qui a fait que c'est parti en couille entre eux deux hormis que ce soit 2 pilotes très talentueux dans la même écurie. Toute cette histoire s'est passée quand j'étais très jeune (je suis né en 88). Je me rappelle avoir vu dans des reportages que Senna avait fait une manoeuvre (plutôt un coup de volant) volontaire pour écarter Prost de la trajectoire idéale.
Tout d'abord, pour l'anecdote, Ferdinand Habsburg qui, sans son accident juste avant la ligne d'arrivée, aurait gagné ce titre de champion du monde F3, n'est autre que l'arrière petit-fils de Charles 1er, le dernier empereur d'Autriche-Hongrie. Dans l'hypothèse où l'Autriche reviendrait a un régime monarchique, il serait l'héritier le plus légitime au trône. Voila pour la minute Stéphane Bern :bigrin:

Sinon, en effet, cette course fut un régal et ça ne m'étonnerait pas que Norris, Ticktum, Ilott et Habsburg, voire Günther aient un bel avenir en F1 d'ici quelques années s'ils gagnent en maturité.

Pour ce qui est de la rivalité Prost- Senna, c'est plus une somme d'agissements en coulisse qui ont menés a une telle haine.
Tu fais référence a leur accrochage au Japon en 1990 où Senna s'était fait justice lui-même car furieux de voir qu'après avoir signé la pôle, Balestre, alors Président de la FIA et français, avait favorisé Prost en décalant la pôle sur la partie sale de la piste.
De plus, un an avant, le titre s'était joué en faveur de Prost sur cette même piste après que ce dernier ait délibérément accroché Senna qui le doublait, les images sont formelles avec le français qui donne un coup de volant assez nettement avant le virage pour essayer de provoquer un double abandon qui suffisait a son bonheur. Toutefois, Senna avait réussi a repartir suite a cet accrochage en fin de course, changer son aileron avant cassé en passant par les stands et rattraper Nannini qui était alors en tête avec 5 sec d'avance a 5 tours de l'arrivée pour gagner une victoire sensationnelle qui préservait ainsi toute ses chances de titre. Par conséquent, Prost avait fait usage de ses appuis politiques auprès de Balestre pour faire disqualifier Senna sur le seul prétexte qu'il avait emprunté le dégagement dans la chicane pour repartir après l'accident et ainsi ne pas bloquer la piste (pourtant Ron Dennis avait apporté des preuves a la FIA montrant qu'aucune section du règlement n'interdisait cela et que dans de nombreux cas précédent, ce genre d'action n'a même jamais fait l'objet de la moindre investigation).

On peut dire qu'ils sont vraiment passés a une haine viscérale après ce premier accrochage de 1989 au Japon mais les tensions avaient démarré avant.
D'un côté, Senna était obsédé par vaincre Prost qui était a ce moment là le pilote référence du plateau et Prost avait choisi Senna comme coéquipier en 1988 au détriment de Piquet qui était aussi convoité par McLaren car croyant qu'il serait plus faible mentalement pour lui résister. Il est tombé de très haut en se confrontant au final a un jeune pilote plus rapide, plus spectaculaire, très intelligent et habile dans ses relations au point bien plus plaire a McLaren et Honda que le français qui avait la fâcheuse tendance de s'arroger tout le mérite de ses succès et déglinguer médiatiquement son équipe, le motoriste ou son coéquipier en criant au complot a chacun de ses échecs (surtout qu'en 1989, c'est clairement Senna qui est le plus victime de la fiabilité mécanique alors que la parité était assurée par un tirage au sort aveugle des moteurs attribués a chaque pilote, ceci n'ayant pas empêché Senna de faire bien plus de pôles et bien lus de victoires).
Il faut savoir que Prost avait vraiment l'art d'utiliser tous les leviers pour vaincre psychologiquement un adversaire, que ce soit par une propagande exacerbée avec ses amis journalistes (Rives, Moncet, etc...), ses relations politiques avec Balestre, ou encore par des coups-bas multiples en interne au sein du team ou par la transmission de rumeurs. A ce jeu là, le seul qui était capable de le battre sur ce terrain là, c'était le fantasque Piquet qui n'avait pas son pareil pour ridiculiser médiatiquement tous ses adversaires, d'où le fait qu'il ait mis son veto a son arrivée chez McLaren en 1988.

Au passage, Senna avait aussi eu une énorme rancœur contre Prost qui avait déjà joué de son influence pour faire interrompre le GP de Monaco 1984 avant son terme juste avant que Senna ne le double avec sa modeste Toleman au terme d'une démonstration de pilotage sous la pluie et ainsi le priver de sa première victoire en F1, ce qui aurait été un authentique exploit vu la monoplace qu'il avait en main.

Je ne sais pas si tu avais vu le documentaire qui avait été réalisé sur Senna par Asif Kapadia il y a quelques années mais il expose assez bien cette rivalité historique avec notamment des images d'archives.
"L'œil ne voit que ce que l'esprit est prêt a comprendre" _ Henri Bergson

KPS
Messages : 69
Enregistré le : 26 juin 2017, 09:30

Re: Auto - Moto

Message par KPS » 20 nov. 2017, 21:27

spaghetriz a écrit :
20 nov. 2017, 18:55
Tout d'abord, pour l'anecdote, Ferdinand Habsburg qui, sans son accident juste avant la ligne d'arrivée, aurait gagné ce titre de champion du monde F3, n'est autre que l'arrière petit-fils de Charles 1er, le dernier empereur d'Autriche-Hongrie. Dans l'hypothèse où l'Autriche reviendrait a un régime monarchique, il serait l'héritier le plus légitime au trône. Voila pour la minute Stéphane Bern :bigrin:

Sinon, en effet, cette course fut un régal et ça ne m'étonnerait pas que Norris, Ticktum, Ilott et Habsburg, voire Günther aient un bel avenir en F1 d'ici quelques années s'ils gagnent en maturité.

Pour ce qui est de la rivalité Prost- Senna, c'est plus une somme d'agissements en coulisse qui ont menés a une telle haine.
Tu fais référence a leur accrochage au Japon en 1990 où Senna s'était fait justice lui-même car furieux de voir qu'après avoir signé la pôle, Balestre, alors Président de la FIA et français, avait favorisé Prost en décalant la pôle sur la partie sale de la piste.
De plus, un an avant, le titre s'était joué en faveur de Prost sur cette même piste après que ce dernier ait délibérément accroché Senna qui le doublait, les images sont formelles avec le français qui donne un coup de volant assez nettement avant le virage pour essayer de provoquer un double abandon qui suffisait a son bonheur. Toutefois, Senna avait réussi a repartir suite a cet accrochage en fin de course, changer son aileron avant cassé en passant par les stands et rattraper Nannini qui était alors en tête avec 5 sec d'avance a 5 tours de l'arrivée pour gagner une victoire sensationnelle qui préservait ainsi toute ses chances de titre. Par conséquent, Prost avait fait usage de ses appuis politiques auprès de Balestre pour faire disqualifier Senna sur le seul prétexte qu'il avait emprunté le dégagement dans la chicane pour repartir après l'accident et ainsi ne pas bloquer la piste (pourtant Ron Dennis avait apporté des preuves a la FIA montrant qu'aucune section du règlement n'interdisait cela et que dans de nombreux cas précédent, ce genre d'action n'a même jamais fait l'objet de la moindre investigation).

On peut dire qu'ils sont vraiment passés a une haine viscérale après ce premier accrochage de 1989 au Japon mais les tensions avaient démarré avant.
D'un côté, Senna était obsédé par vaincre Prost qui était a ce moment là le pilote référence du plateau et Prost avait choisi Senna comme coéquipier en 1988 au détriment de Piquet qui était aussi convoité par McLaren car croyant qu'il serait plus faible mentalement pour lui résister. Il est tombé de très haut en se confrontant au final a un jeune pilote plus rapide, plus spectaculaire, très intelligent et habile dans ses relations au point bien plus plaire a McLaren et Honda que le français qui avait la fâcheuse tendance de s'arroger tout le mérite de ses succès et déglinguer médiatiquement son équipe, le motoriste ou son coéquipier en criant au complot a chacun de ses échecs (surtout qu'en 1989, c'est clairement Senna qui est le plus victime de la fiabilité mécanique alors que la parité était assurée par un tirage au sort aveugle des moteurs attribués a chaque pilote, ceci n'ayant pas empêché Senna de faire bien plus de pôles et bien lus de victoires).
Il faut savoir que Prost avait vraiment l'art d'utiliser tous les leviers pour vaincre psychologiquement un adversaire, que ce soit par une propagande exacerbée avec ses amis journalistes (Rives, Moncet, etc...), ses relations politiques avec Balestre, ou encore par des coups-bas multiples en interne au sein du team ou par la transmission de rumeurs. A ce jeu là, le seul qui était capable de le battre sur ce terrain là, c'était le fantasque Piquet qui n'avait pas son pareil pour ridiculiser médiatiquement tous ses adversaires, d'où le fait qu'il ait mis son veto a son arrivée chez McLaren en 1988.

Au passage, Senna avait aussi eu une énorme rancœur contre Prost qui avait déjà joué de son influence pour faire interrompre le GP de Monaco 1984 avant son terme juste avant que Senna ne le double avec sa modeste Toleman au terme d'une démonstration de pilotage sous la pluie et ainsi le priver de sa première victoire en F1, ce qui aurait été un authentique exploit vu la monoplace qu'il avait en main.

Je ne sais pas si tu avais vu le documentaire qui avait été réalisé sur Senna par Asif Kapadia il y a quelques années mais il expose assez bien cette rivalité historique avec notamment des images d'archives.
J'avais vu une partie du documentaire, mais il y a très très longtemps. J'ai vu qu'il y en avait un sur Netflix je vais probablement le regarder cette semaine. C'est marrant car je parlais de ça à mon papa qui lui a vécu tout ça, et il m'a dit exactement la même chose que toi. Senna s'était un peu vengé de l'accrochage qu'il y avait eu 1 an avant à Suzuka. C'est quand même dommage d'en arriver à des choses pareilles. Surtout dans les sports moteurs où ce genre de pratiques sont très dangereuses.

Réponse rapide

   
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités